01 Avr

Notre avis sur eToro : à la découverte du trading social

Trader en bourse, c’est espérer faire plus de profits qu’avec un placement bancaire comme le livret A (difficile de faire pire). Pour cela, on peut passer par sa banque, pas toujours très réactive, ou par un broker dont c’est le métier. S’il existe beaucoup de bonnes plateformes pour acheter des actions sur le net, il y en a une qui se démarque de ses concurrents : c’est eToro. Ce broker a déjà quelques années d’expérience derrière lui, il permet aussi de trader des actions, du forex, des matière premières ou de l’or et surtout il est le premier à être un véritable réseau social, ou les débutants profitent des conseils et des placements des meilleurs.

Que penser d’eToro ?

Du bien, et ce pour plusieurs raisons. D’abord, le site est populaire chez les boursicoteurs, et c’est un signe qui ne trompe pas : si les utilisateurs sont nombreux, c’est qu’ils sont satisfaits du service. Ensuite, il est sérieux, puisque l’AMF, la Banque de France et les régulateurs américains (entre autres) lui ont donné l’accord pour exercer. Enfin, n’importe qui peut y trader selon ses moyens, que l’on soit un investisseur confirmé en bourse, ou un petit porteur qui démarre : c’est toute la force du trading social.

Partager son expérience

Sur eToro, on peut suivre les placements de ceux qui ont réalisés les meilleurs profits les mois précédents, et ainsi s’en inspirer pour soi même gagner de l’argent. Quoi de mieux pour commencer que de copier les meilleurs ? C’est un démarrage ultra simple à mettre en place.

Un trader expert y trouvera lui aussi son compte, d’abord en permettant aux nouveaux en bourse de démarrer dans de bonnes conditions, et en créant un petit buzz autour de ses valeurs phares. De plus, un tradeur copié recevra un pourcentage sur les gains de ceux qu’il a inspiré.

Ce trading social d’un nouveau genre fonctionne un peu comme Facebook. Chaque trader à son profil accessible en ligne, et consultable par les autres membres. On peut y voir les réflexions de chacun sur le marché, mais aussi les valeurs détenues en portefeuille, et les opérations réalisées ainsi que les bénéfices pris (ou les pertes).

Ouvrir un compte pour commencer à trader

Pas besoin d’être millionnaire. Avec 50 euros (ou l’équivalent en dollars) il est possible de se lancer dans le grand bain. Une petite somme est idéale pour se faire la main. Pour les experts, il y a d’autres outils très compétitifs, comme l’effet de levier important. Cette possibilité est idéal pour jouer les news chaque jour, car on sait que le marché boursier est plus scotché aujourd’hui aux nouvelles qu’aux fondamentaux.

Le sérieux d’eToro

Pas de bonus d’inscription et c’est tant mieux, nous ne sommes pas ici dans un casino. Pour les hésitants, possibilité de se faire la main de façon virtuelle, sans mettre d’argent dans un premier temps (il sera toujours tant d’investir quelques économies par la suite), ce qui permettra de se familiariser avec le monde de la bourse. Pour les autres, qui veulent commencer avec 50 euros ou un peu plus, il suffit de regarder comment font ceux qui arrivent à gagner de l’argent avec ce système là.

trade etoro

C’est la force du réseau, où on peut suivre ses personnes préférées. Enfin, cerise sur le gâteau, le service client est disponible et très réactif. L’application pour mobile est également très bien conçue.

Notre avis : etoro est bien plus qu’un forum boursier de bonne qualité. C’est un outil qui permet de trader en se servant de la force d’un réseau. Il n’y a actuellement pas d’équivalent sur le marché. Nous attirons toutefois l’attention des boursicoteurs : la bourse n’est pas une science exacte, et si on peut gagner beaucoup, on peut aussi perdre ses économies. N’investissez donc pas plus que vos moyens ne vous le permettent.