22 Sep

Bourse Direct : notre avis sur le courtier le moins cher pour les petits investissements boursiers

Les investisseurs débutants ont souvent du mal à placer des petits montants en bourse, à cause des frais de courtage. Leur solution est de s’inscrire chez Bourse Direct, qui est sans aucun doute le courtier le moins cher en France. La plate-forme d’investissement leur permettra de trader de petites sommes, en bénéficiant de conseils matinaux gratuits. Ils pourront également opter pour une version de conseils biquotidiens, à tarif très intéressants. Si vous-aussi recherchez une plate-forme de trading avec des petits frais, Bourse Direct vous ravira.

Les tarifs : moins chers 

Petits frais pour tous les investisseurs

Pour le petit investisseur comme pour le trader particulier, c’est ici que les tarifs sont moins chers. Ce broker propose les meilleurs prix à celui qui préfère trader de petites sommes, inférieures à 500 € par transaction, pour un capital de moins de 10 000 €. D’après notre étude, le coût de revient moyen par ordre serait légèrement inférieure à 1 €. Cette solution s’adresse donc tout particulièrement aux investisseurs débutants, disposant d’un petit capital pour commencer à trader.

Mais surprise, il sera également le courtier pas cher qu’ils recherchent, lorsqu’ils ont acquis suffisamment de maîtrise pour investir sur de plus gros montants. Notre comparatif montre que les frais de courtage moyens reviennent à 1,8 € par ordre, pour les traders s’engageant sur des montants moyens de 2000 €, à raison d’une cinquantaine d’ordres par mois, pour un budget moyen de 50 000 €.

Les tarifs

La société établit ses tarifs en appliquant un pourcentage ou un montant fixe sur chaque ordre. Lorsque l’investisseur passe un ordre dont le montant est inférieur à 1100 €, on lui facture 0,99 €. Pour celui qui désire investir des petits montants uniquement, l’utilisation de la plate-forme de trading lui coûtera 9,9 € par mois, s’il passe environ 10 ordres.

Lorsqu’il passe un ordre dont la valeur se situe entre 1 101 € et 100 000 €, le courtier prélève une commission de 0,09 %. Trader une quinzaine d’ordres à 10 000 € en moyenne, reviendra à 135 €. Pour les plus gros volumes, un passage d’ordres au-delà de 100 000 € coûte 0,20 %, soit 300 € par ordre de 150 000 €.

Ces tarifs concernent les ordres passés sur le NYSE Euronext Paris, ainsi que sur les places de Bruxelles et Amsterdam.

Les frais de courtage « ailleurs »

Sur les autres places financières, Bourse Direct propose aux investisseurs des frais de courtage sur ordre, dont le montant varie selon la localisation. Pour jouer sur la bourse de New York, dont l’indice Nasdaq, il demande 8,50 € jusqu’à 10 000 € de passage d’ordres. Au-delà des 10 000 €, le broker demandera 0,09 %.

Les passages d’ordre à Londres et Francfort sont facturés 0,15 %, avec un minimum de 15 €. Pour jouer en Espagne, en Suisse et au Portugal, il faudra compter sur 0,20 %, avec un minimum de 18 €. D’autres marchés financiers sont disponibles, avec des transactions à 0,48 %, pour un minimum de 41,90 €.

Le montant s’applique sur la totalité de l’ordre, dès le premier euro. Les frais de broker étranger sont inclus, cependant les taxes locales ne sont pas comptées. On notera que les ordres transmis et exécutés par téléphone sont tous majorés d’un montant forfaitaire de 11,9 €.

Frais de conservation sur certains marchés

Par ailleurs, il sera demandé aux investisseurs des frais de conservation de 0,036 %, lorsque les actions portent sur des marchés autres que le NYSE Euronext Paris, la bourse de Bruxelles et celle d’Amsterdam. Ces frais sont facturés de manière trimestrielle, calculés sur le prorata de conservation quotidienne.

Présentation de Bourse Direct

Faire de petits investissements lucratifs

Le broker permet aux investisseurs débutants de trader de petites sommes, avec des frais de courtage parmi les moins chers. Mais là ne s’arrête pas ses avantages, car la plate-forme propose nombre de services d’assistance et de formation, pour aider le petit investisseur à diversifier son portefeuille d’actifs en connaissance de cause. Il dispose ainsi d’une analyse du CAC 40 par des experts, d’un service pour réaliser des transactions sur des produits dérivés auprès de partenaires financiers solides, ainsi que de toute une panoplie d’outils pour l’aider à analyser.

Des infos gratuites sur le trading tous les matins

Le service «Morning Meeting » est disponible sans supplément de prix, pour tous les membres. Chaque matin, les membres recevront gratuitement un point sur l’évolution des marchés dans leur boîte e-mail. Ils connaîtront notamment les tendances du jour, les rumeurs, les analystes professionnels. Ce service est un outil qui permettra aux investisseurs débutants de recevoir un briefing matinal sur les places de marché. S’ils désirent se former aux ficelles du trading, ils ont la possibilité de choisir des expertises supplémentaires, à des prix très abordables.

Une analyse du CAC 40 biquotidienne

Il est possible d’investir des petits montants sur le CAC 40. Cette disposition sera particulièrement importante pour les investisseurs souhaitant s’engager sur des produits dérivés, comme notamment les contrats à terme. Moyennant un abonnement de 10 € par mois, ou de 90 € par an, il recevra 2 fois par jour une analyse détaillée sur le CAC 40.

trader des petites sommes

À la mi-séance et en clôture, des experts livreront des informations sur les tendances de l’indice, les points importants à surveiller, et les zones de résistance notamment. L’objectif est de procurer aux investisseurs débutants un véritable outil d’aide à la décision.

Le service accès émetteur 

Le courtier le moins cher en France propose également aux investisseurs de servir d’intermédiaire, entre BNP Paribas, Citibank, Société Générale et ING. Grace à un système nommé « accès émetteur », l’investisseur pourra passer des transactions sur les warrants, les turbos et les certificats commercialisés en France. Il dispose ainsi d’une plage horaire de négociation élargie, et d’une animation optimale du marché, sans passer par la bourse de Paris. Certains produits peuvent se négocier jusqu’à 1h30 après la clôture, soit 20 heures.

L’investisseur dispose d’une bonne visibilité sur la fourchette de prix Bid & Ask, et pourra transmettre ses ordres sous différents types. À seuil ou à la plage de déclenchement, il se trouvera de toute manière au minimum dans les mêmes conditions de liquidités que le marché réglementé Euronext.

Service de conseil pour les investisseurs débutants

Si vous n’avez rien compris de ce qui est marqué au chapitre ci-dessus, alors le service « info d’expert » est fait pour vous. Il s’agit d’un espace conçu pour accompagner le petit investisseur dans ses stratégies d’investissement. Le contenu est mis à jour en temps réel par des professionnels, et contient notamment des analyses et recommandations. Une rubrique « focus » permet d’en savoir plus sur tel ou tel secteur ou tel ou tel actif. Les investisseurs débutants apprécieront également la rubrique « œil du marché », qui leur permettra de se familiariser avec les particularités des places boursières.

Des experts leur procurent des informations sur les 40 valeurs composant l’indice phare de Paris, et ce de façon quotidienne. Ils trouveront également des articles relatifs aux nouvelles qui impactent l’actualité financière, ce qui leur sera très utile pour comprendre les mécanismes de réaction des marchés financiers. Et pour tester la véracité de ces recommandations, pourquoi ne pas faire de petits investissements boursiers ? Justement, ce service propose une « idée de trading du jour », sous la forme d’une recommandation à l’achat ou à la vente. Suivre ses recommandations avec de petites sommes permettre aux investisseurs débutants de vérifier si effectivement ce service en vaut la peine.

Le coût de ce précieux outil ? 47 € par mois, ou 29 € par mois pour un engagement d’1 an. C’est moins cher que de suivre un stage de traders. Et si justement l’investisseur débutant souhaite suivre une formation, Bourse Direct le propose des solutions.

Se former

La société ne démérite pas son titre de courtier pas cher. Non-seulement il propose de petits frais sur les transactions, mais il aide les investisseurs débutants à en apprendre davantage. À l’aide de vidéos ? Non, en les invitant à des séminaires de formation gratuits, se déroulant sur toute la France. Oui, même le petit investisseur peut suivre une formation pour apprendre à trader.

À Paris, Strasbourg, Toulouse, Bordeaux et d’entre d’autres villes de France, le broker propose des journées de formation dédiées à ceux qui disposent d’un petit capital pour commencer. Et quand par la suite leur technique s’est améliorée, il leur propose de passer à l’étape supérieure en formant les investisseurs avertis sur les CFD et les turbos.

Les traders souhaitant se professionnaliser peuvent même suivre des stages de 2 jours, incluant des formations intensives sur les techniques boursières.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz