23 Nov

Investir en Espagne en 2017: les sociétés cotées à la bourse de Madrid

Investir en Espagne, à la bourse de Madrid, c’est peut-être pouvoir profiter des retombées de la crise, à condition de miser sur le bon cheval. En effet, le pays se redresse, et certaines entreprises qui ont vu leur action dégringoler   peuvent représenter une bonne affaire, surtout si le gouvernement continu sa politique de rigueur, qui rassure les investisseurs. Reste à savoir quelles actions acheter en 2017.

Un petit point sur l’économie espagnole

Bon, celle-ci n’est tout de même pas encore sortie d’affaire, du fait de son taux de chômage qui touche près d’un quart de la population active. Toutefois, le taux de croissance s’améliore, ainsi que le PIB qui arrive à un niveau jamais atteint depuis quelques années. On peut donc raisonnablement parler de reprise, même s’il faut rester prudent et ne pas s’enflammer, même si les touristes reviennent en nombre passer leurs vacances sur les côtes ibériques.

Pour faire bouger les choses, le premier ministre a notamment réformé le marché du travail en insistant sur la flexibilité des contrats, la baisse de coût d’un licenciement et la possibilité de mettre en oeuvre un temps partiel sans contraintes, ce qui a pu aider les entreprises qui vacillaient à s’en sortir. Malgré ses réformes, les demandeurs d’emplois resteront très nombreux, et si un pouvait atteindre le seuil des 20% de chômeurs, ce serait déjà une belle victoire.

Et le déficit ?

C’est là que le bat blesse. Il est toujours important, et ce ne sont pas les baisses d’impôts annoncés qui vont changer la donne. Le problème, ce sont les échéances électorales à venir on voit mal les dirigeants se tirer une balle dans le pied.

Le pays où il faut investir

Ils ne sont pas nombreux eu Europe à afficher un tel niveau de croissance, grâce aux exportations de ses entreprises, dans tous les secteurs d’activités qui tirent la péninsule vers le haut, automobiles et textiles en tête. De plus, elles sont bien présentes sur les marchés émergents. La raison : des salaires plus bas qui boostent la rentabilité, même si cela est au détriment de l’emploi.

Investir dans les grandes entreprises espagnoles

Pour qui recherche un investissement boursier à long terme, mieux vaut se concentrer sur les secteurs de la banque, de l’assurance, de l’énergie, des communications et de l’agro-alimentaire.

entreprises espagnoles

Banque et Assurance

Des entreprise florissantes, qui sont cotées à la bourse de Madrid :

  • Banco Sadabell : se consacre au commerce, aux entreprises et aux particuliers à fort revenu.
  • BBVA Bancomer : la maison mère est au Mexique, où elle est numéro 1. Nationalisée, puis privatisée à nouveau, son affiliation au groupe BBVA en a fait un poids lourd.
  • Banesto : connue essentiellement des français pour avoir été le sponsor de l’équipe de Miguel Indurain lors de ses  prestigieuses victoires cyclistes sur le tout.
  • Santander : première banque du pays.
  • Mapfre : assurances.

Pour un investissement en Espagne dans le secteur de l’énergie

  • Gas Natural Fenosa : distribue du gaz naturel en Espagne, dans une partie de l’Europe et en Amérique du Sud.
  • Gamesa : produit de l’énergie, vis des aérogénérateurs et des parcs éoliens.
  • Union Fenosa : producteur d’électricité.

Secteur des télécommunications

Telefonica : téléphonie fixe et mobile, avec des millions d’abonnés en Espagne et sur le continent sud-américain. Troisième compagnie au monde dans son secteur.

Secteur de l’agroalimentaire

Puleva : industrie laitière, numéro 1 dans le pays

Un conseil tout de même : avant d’acheter, apprenez à trader !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz