17 Jan

Meilleur placement à long terme pour 2017 : bourse ou immobilier ?

La chute de l’immobilier en France, et le récent krach boursier nous font dire qu’il s’agit ici de placements à long terme, dont il faut envisager le rendement que sur une certaine longueur, pour être à peu près certain de ne pas se tromper au moment d’investir. En effet, pour qui aurait quelques sous à placer cette année, mieux vaut être prévenu : ce n’est pas en 2017 qu’ils se multiplieront comme des petits pains, la faute à toutes ces incertitudes : Grèce, Suisse, Banques européennes, pétrole, j’en passe et des meilleurs.

Grosse incertitude sur la bourse

Il ne faut pas avoir fait de grandes études pour savoir que placer son argent en bourse est dangereux, même en appliquant à la lettre les conseils boursiers de Warren Buffet. C’est que l’Europe ne fait rien pour nous rassurer, avec ces chutes sans fin que connaissent les bourses grecques et suisses, sans parler des prix du pétrole qui vont mettre quelques mois à remonter. Et les marchés, qui réagissent en fonction des news, se montrent frileux dès les moindres signes, qu’ils s’agissent des valeurs du CAC 40 ou de celles qu’il est possible d’inclure dans un PEA-PME.

Où trouver le meilleur placement boursier ?

Rassurez-vous, Paris n’est pas la seule à dévisser, la donne est la même dans le monde entier : Londres, New-York, Tokyo, Francfort connaissent un destin commun, la faute à une économie mondialisée. Et la parité entre le dollar et l’euro qui approche à grands pas ne va pas forcément améliorer les choses. Mais comme après la pluie vient le beau temps, tout devrait commencer à rentrer dans l’ordre dès que le pétrole remontera, permettant à Total, Technips et CGG de reprendre le chemin de la hausse.

Faut-il quand même ouvrir un PEA ?

C’est sûr qu’un compte titre est plus simple d’utilisation. Mais le plan d’épargne en action permet de ne pas être trop taxé sur ses plus-values boursières, si on a la chance d’en faire. Rappelons qu’hors PEA, toutes les cessions de titres en plus-values sont imposables. Avec le plan d’épargne, si vous les conserver pendant au moins 5 ans, vous vous épargnerez les taxes, mis à part les prélèvements sociaux. Attention : toutes les actions n’y sont pas éligibles, et il vous faudra arbitrer régulièrement entre les différentes valeurs de votre portefeuille, autrement dit vous en occuper.

Ouvrir un PEA

Reste la question du plafond : pas plus de 132000 euros par personne, si vous le dépassez, il faudra compléter avec un compte titres classique. Si vous êtes tenter par ce produit d’épargne, mieux vaut avoir des revenus vous permettant de laisser votre argent bloqué au moins 5 ans sans avoir à y toucher. Dans le cas contraire, vous perdez tous les avantages en étant imposé normalement, à hauteur de 36%.

Marché de l’immobilier : les prix vont continuer de baisser et les taux d’emprunt vont rester bas

L’investissement immobilier rentable devra donc combiner ces deux facteurs, à savoir prix bas et crédit pas cher, un peu comme c’était déjà le cas l’année dernière avec des taux d’intérêts défiant toute concurrence. Ces mois ci, nous allons continuer à voir les prix de la pierre chuter, jusqu’à 3% dans certaines zones. Toutefois, comme toujours dans ce secteur, il y a de fortes disparités entre les zones. Paris et la région parisienne devrait par exemple voir encore les prix monter, pas sûr qu’on y réalisera le meilleur placement immobilier.

Qu’en sera-t-il en province ?

La encore, tout va dépendre des villes. Si on y trouve facilement du travail, que la vie culturelle y est dynamique et sa politique du logement adaptée, les prix seront stables, surtout en centre-ville où la demande est toujours très forte : Rennes, Lille, Lyon, Nantes, Toulouse, Montpellier devraient tirer leur épingle du jeu. Ce sont surtout les petites villes et les campagnes où le marché va s’écrouler, même chose pour les résidences secondaires, d’autant plus qu’on parle de plus en plus de les taxer. La tendance n’est donc pas à l’optimiste le plus débridé, même s’il y a des raisons d’espérer.

Alors, bourse ou immobilier ?

A l’heure de faire votre choix, vous devez rester pragmatique, l’idéal étant d’investir un peu dans les deux. Si l’on se place du strict niveau de la rentabilité, ce qui intéresse les investisseurs en premier, c’est la bourse qui est la plus rentable sur le long terme, l’immobilier l’étant sur des périodes plus courtes. Toutefois, ce dernier permet d’acquérir à crédit, et si vous avez de bonnes garanties, il est même possible de financer 100% de l’achat.

Choisir la bourse

Si la bourse permet d’acheter des actions grâce au SRD, le levier est quand même moins important, même si vous pouvez plus aisément vous diversifiez et donc limiter les risques, ce qu’on ne peut pas faire avec un appartement : soit on a un locataire et ça rapporte, soit on peine à en trouver un, et là ça devient un puit sans fond.

Frais et fiscalité

Financièrement parlant, n’oubliez pas que si vous achetez une maison, vous devrez payer des frais d’agence et des frais de notaire, sans parler des travaux de remise aux normes, de l’impôt foncier et des charges de copropriété. Avec la bourse, moins d’1% de frais au moment de l’achat, encore moins avec les banques en ligne, quelques droits de garde si vous passez par un mauvais courtier, et c’est tout. La fiscalité, par contre, est à l’avantage de l’immobilier : 38% à payer sur les plus-values dans le cadre d’un compte titre, même si gérer son bien est plus contraignant, surtout si les locataires valsent (location en meublé).

Un degré de risque différent

C’est l’argument qui devrait vous poussez à vous décider. Si la somme des avantages semblent tendre vers la bourse, rien ne vous assure avec elle que vous allez gagner de l’argent, et vous pouvez même en perdre beaucoup. Avec un bien immobilier, même en cas de crise, votre capital fondra plus lentement, la volatilité est donc moins importante.

En conclusion, si entre les deux votre coeur balance, vous devez vous attacher à deux éléments fondamentaux : le temps où vous allez laisser votre argent bloqué, et la somme de risques que vous vous sentez prêts à prendre.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz